jeudi 3 novembre 2016

Noël dans les Etoiles, au Mans, du 3 au 18 décembre 2016

L'ASN ( Association Spectacle de Noël) présente à la Rotonde du Parc des Expositions, du 3 au 18 décembre (les samedis et dimanches), 17 séances de Cirque. C'est "Noël dans les Etoiles".
Voici le programme prévu, préparé avec Music Art Show.
-Le duo NON STOP d'Ukraine, numéro de rola-rola sur des jantes de voitures. Il est passé au Grand Cabaret de Noël 2009 et à Massy en 2012.
-TARAS est un contorsionniste assez exceptionnel (d'après video)
-Du Cirque tchèque Humberto, Hynek NAVRATIL Jr et ses animaux : les exotiques et une entrée de cage avec des lions (noter que ce blog a présenté récemment le Cirque Humberto, avec des photos de Jean-Pierre Jerva ICI).
-La femme d'Hynek Jr, Otilia GASCA sera à la coupole dans son cerceau aérien.
-Une troupe de 7 acrobates à la balançoire russe : UKRAIN Troup.
-Un Trio de clowns ZAVATTA, avec Willie, son épouse et son père.
-Le superbe numéro de sangles aériennes, actuellement à Lille, DESIRE OF FLIGHT (revoir l'article du blog ICI avec les photos de François Dehurtevent).
-Le spectacle est présenté par Anthony WANDERS.

Valery Sychev et Melvina Abakarova (photo de François Dehurtevent) : DESIRE OF FLIGHT

Particularité, cette année : une billetterie est ouverte sur quelques séances et horaires. Il faut se renseigner auprès de l'Office de Tourisme du Mans.
Habituellement, les spectacles étaient réservés aux comités d'entreprises et aux associations.

Oleg POPOV (1930-2016)

J'ai vu Oleg POPOV une seule fois, en 1992, lors d'un tournée française d'un Cirque de Moscou/Oleg Popov. Le spectacle, de qualité, l'avait comme fil rouge. Il avait 62 ans et on avait un peu l'impression qu'il jouait à l'économie. Il a quand même continué la piste pratiquement un quart de siècle ensuite.
On imagine facilement que ceux qui l'ont vu à la fin des années 50, lorsqu'il était "la bonne conscience" du régime soviétique dans les tournées du Cirque de Moscou en occident, se souviennent d'un acrobate vif et inventif, très doué en jonglerie et en équilibre sur un fil mou. Il a alors impressionné. Si l'on reprend les mots de Tristan Rémy publiés dans le livre "Le Cirque de Moscou" (Editions Cercle d'art - 1956), il y a de quoi s'attendre à admirer un très grand comique :"Le Cirque Moscou conserve à l'Auguste de soirée, en la personne de Oleg Popov, une place d'importance. Il est indispensable pour assurer la continuité d'une ambiance de satisfaction que le montage et le démontage des appareils qui prennent du temps relâcheraient. Après son numéro comique sur la corde lâche, Popov revient plusieurs fois au cours du spectacle. Il mime, il parodie. Il est curieux, étincelant, habile de maladresse, taquin dans la grimace, musicien, illusionniste, cuisinier, équilibriste, satisfait d'un bon tour joué au régisseur, toujours sur la brèche où ses jeux rebondissants entretiennent un rire aux mille facettes de ses aptitudes, aux mille possibilités de sa fantaisie". 
Le texte de Tristan Rémy, à relire en entier, est le plus bel hommage que l'ont peut faire à Popov.
Le grand photographe de l'époque, Roger Pic, illustre le livre. J'ai extrait quelques images pour le voir jeune homme. Il a alors 25 ans.






En 1981, Oleg Popov sera récompensé par un clown d'or à Monte-Carlo.
En 1991, il vient s'installer en Allemagne.
Avec l'âge, Popov a trouvé d'autres situations d'humour plus statiques. Parfois les connotations russes ne sont pas immédiates pour nous. Les photographies que j'ai conservées du spectacle vu en 1992 montrent surtout la variété des situations créées dans les reprises. Même lorsque ces reprises ne sont pas très réussies, nous avons au moins l'étonnement de la découverte et non la répétition d'une saynète vue mille fois. C'est pour cela que j'apprécie généralement les clowns russes.






  
Oleg Popov est décédé mercredi 2 novembre, dans son hôtel, en Russie. Il était en tournée.